Flash express : Suite dans l’affaire Janett Seemann

Prison et…   …asile psychiatrique ?!

Janett Seemann a fait une demande de libération auprès de Gérard Flamant, le juge d’instruction, le 13 décembre.

Jeudi 20 décembre, elle apprenait le rejet de sa demande.

Mais pour le comble, la jeune activiste apprenait également la décision du juge d’instruction de lui imposer une expertise psychiatrique ! Janett Seemann, enquêtrice indépendante, doit-elle vivre le même cauchemar que certaines mamans opprimées interviewées par elle et son compagnon ?

Ainsi, Patricia Poupart (affaire des cd roms de Zandvoort) avait été internée de force après une incarcération en préventive. Il en fut de même pour Sandrine Gachadoat, la dernière maman opprimée par le terrorisme d’Etat que le couple d’activiste avait interviewée.

Dans les deux cas, ces victimes de la terreur d’Etat ont subies un traitement chimique qui leur a laissé de sérieuses séquelles.

Notons donc que le procureur Philippe Coindeau n’est pas seul dans son délire criminel, mais que le juge d’instruction Gérard Flamant est désormais formellement identifié comme faisant partie du lot des imposteurs en robe noire, coutumiers de mesures terroristes.

0002

Au lieu de reconnaître la violation des droits élémentaires de Janett Seemann, et de donner suite favorable à sa demande, il l’enfonce un peu plus, et entend manifestement la faire déclarer folle, elle aussi.

Concernant l’expert désigné, nous ne connaissons pour le moment que son nom : le docteur Sam Hamidi, de la Rochelle ; nous ne tarderons pas à être fixé pour le reste.

Rappel des faits.

Janett Seemann, 34 ans,  citoyenne allemande,  activiste pour la cause des enfants victimes des réseaux de criminels pédophiles et sataniques,  est incarcérée abusivement en détention « provisoire » depuis le 25 octobre 2012, à la prison de Saintes (Charente Maritime) suite à son arrestation survenue le 23 octobre 2012 à Besançon.

0003

C’est en raison de ses activités d’enquêtrice indépendante à contre-courant qu’elle a été :

-         Arrêtée avec des violences policières parfaitement injustifiées

-         Sujette à des sévices physiques et psychologiques commis en garde à vue

-         Incarcérée abusivement sous une accusation frauduleusement mise en forme, et donc en l’absence de toute « absolue nécessité »

-         Sujette, avec d’autres personnes injustement inquiétées, à une campagne de presse calomnieuse organisée par le procureur à l’origine des dites poursuites prétendues judiciaires  et de ces incarcérations abusives.

Il ressort de cette affaire que Janett Seemann avait en réalité participé à une enquête indépendante qui concernait indirectement ce même procureur ; Philippe Coindeau, procureur de Saintes.

Janett Seemann est, du coup, accusée par ce procureur de faire partie d’une « association de malfaiteurs en projet de commettre un multiple kidnapping ».

L’infraction, classée crime, est le fruit d’une instrumentalisation crapuleuse de la part du procureur de Saintes, de notes saisies par les gendarmes ; des notes rédigées au brouillon par le compagnon de Janett Seemann, Stan Maillaud (porté disparu depuis le 22 septembre 2012) et qui concernaient en réalité les phases des enquêtes clandestines menées par le couple d’activiste.

La machination du procureur de Saintes est flagrante, dans le but manifeste de protéger un probable réseau local pour lequel il serait déjà intervenu des années auparavant, et de neutraliser des activistes trop gênants.

Dans le même esprit et dans le cadre de cette machination, le procureur de Saintes a également abusé de ses fonctions et de son pouvoir pour faire arrêter et incarcérer d’office une mère de famille déjà opprimée par lui, Sandrine Gachadoat.

La femme était justement, avec certains acteurs judiciaires plus que douteux, au cœur de cette énième enquête clandestine faite par Janett Seemann et Stan Maillaud, en été 2012.

Le thème général de cette enquête concerne les violences judiciaires faites à des enfants victimes de violences sexuelles et à leurs parents protecteurs, en France, de façon systémique et récurrente.

Des faits gravissimes dénoncés en 2003 par un rapporteur spécial de l’ONU, Juan Miguel Petit, et niés par nos dirigeants.

L’activisme sur la brèche :

Nous sommes à la veille de la marche blanche pour Janett Seemann, qui doit se dérouler samedi 22 place du Chatelet à Paris, à 14 heures. Avec le double objet de dénoncer la journée internationale des pédophiles amateurs de petits garçons, « l’International Boy Love Day », célébrée ce même jour avec la complaisance de nos prétendus dirigeants.

La nouvelle concernant les derniers forfaits contre Janett Seemann vient de tomber, et les dents commencent à grincer sérieusement. Le mot d’ordre, qui accompagne le relaie de cette nouvelle, est l’appel au calme pour la marche blanche.

Mais, pour autant, personne encore ne peut spéculer sur la tournure que prendra cette sinistre affaire. Il est fort à parier que, cette fois, ça ne se déroulera pas comme le prévoient les adeptes de l’abus de pouvoir et des mesures terroristes :

Dans leur sentiment d’impunité et de toute puissance, ils occultent un détail : les projecteurs sont braqués sur eux et leurs manigances crapuleuses, et de nouveaux s’allument chaque jour…

~ par admin le décembre 22, 2012.

31 Réponses to “Flash express : Suite dans l’affaire Janett Seemann”

  1. a savoir que leur expertise psy on a en obstion un rapport deèja pret a nous dèclarer folle voir dangereuse et une internation en psy digne d un rèseaux de criminel et on parle de justice mais oui bien sur

  2. Il faut arrêter de pousser le bouchon trop loin Maurice !!!

    On va commencer à déballer, cela tombe bien c’est Noël.

  3. Peut être que le CCDH peut ou pourra vous aider si elle est mise en psychiatrie: http://www.ccdh.fr/index.php

  4. La CCDH ? Autrement dit la Scientologie, je me devais de le préciser…

  5. ccdh est une filliale de la scientologie

  6. @ ano@nime CCHD : Source Wikipédia « Commission des citoyens pour les droits de l’homme, un organisme crée par l’Église de scientologie….. » …. sans commentaire et un gros nid de francs-macs !

  7. « Mais pour le comble, la jeune activiste apprenait également la décision du juge d’instruction de lui imposer une expertise psychiatrique ! »

    Si tel était le cas un rassemblement du rrr ‘ historique’ ( ceux de Perpignan) et du Collectif Autre Monde s’imposerait d’extrême urgence. L’arme psychiatrique l’arme des lâches. U n ultimatum leur sera imposé. Ils en ont tous été avertis par LR/AR du 30/06/2012.

    • De toute évidence,ils sont entrain de se fourvoyer gravement et lamentablement…leur stratégie n’est pas pertinente,c’est une de leurs premières erreurs tactiques,celle qui les entraînera sur la pente abrupte de leurs pertes.Restons confiants et actifs ,gardons la force tranquille et froide de celui qui a démasqué l’imposture, et qui sait attendre le moment propice pour la dépecer et l’éradiquer…Ce jour n’a jamais été aussi proche…la vérité vaincra ,les bourreaux le sentent et s’égarent…Ne satisfaisons pas les félons ,restons sur nos positions…Même s’il est douloureux de voir Janett ainsi traîtée,laissons les croire qu’ils nous abusent.A Perpignan,les abusés vont parler…3points à la barre.

      • voici rapidement une réponse d’un franc maçon lorsque je dénonce ce qu’ils font à Perpignan.

        Commentaire de Marie66 :
        ………………………………… (…)
        Réponse d’un F :
        Chère Madame, votre combat est inutile. Comme vous le savez certainement nous avons signé un pacte avec le Diable et nous mangeons régulièrement des petits enfants pour obtenir la vie éternelle. De plus nous avons infiltré le Vatican, l’ONU le FMI (grâce à DSK) . (…) Vous n’êtes pas de taille et vous perdez votre temps. (…)

    • Quelqu’un qui se fiche de vous, très certainement pédocriminel …..
      Je sais que les hauts grades de la FM sont entrés en guerre contre les pédocriminels et les magistrats félons …..
      Anonymous n’est d’ailleurs pas en reste.

    • Pourquoi attendre? Il y a extreme urgence non? A partir du moment où ils vont interner Janett et lui imposer un traitement les dégats sur son cerveau seront irréversibles…

  8. http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-dangereuses-methodes-des-militants-antipedophiles-22-12-2012-2428531.php

    oh les batars….c’est pas les journaleux qui ont une dangereuse methode…?

  9. THEY DESTROY WOMEN AND ALLOW MEN TO KILL THEIR OWN CHILDREN BECAUSE THEY ARE TEMPORARILY INSANE??? THIS WORLD IS HELL ON EARTH FOR WOMEN. I CANNOT EVEN READ THIS AND I KNOW IT IS WRONG, WRONG WRONG!!!

    http://www.cnn.com/2012/12/13/world/americas/canada-killer-released/index.html

  10. C’etait sur le blog maçonnique -la lumière-de l’express.

  11. réaction suite au comm de marie66: euh c’est de l’humour ….vous ne croyez tout de même pas que l’on peut signer un pacte avec le diable oui ? non ? sans parler de manger des enfants….ne me dites pas non plus que vous connaissez dans vos vies de tous les jours des gens susceptibles de le faire ?..
    car à vous suivre, on est un peu perdu par moments , les enfants victimes des réseaux pédo qui se fait violer, sacrifier et tuer mais pas torturer euh …? j’aimerais une explication claire de ce que vous croyez ou non sur ce site.

    • Tu as l’air gentil et mignon eternal spectator,alors je vais t’expliquer …non personne ne pense que quiconque mange les enfants au sens propre comme figuré.En france ,on préfère la dinde,ou le chapon.L’implicite et sous entendu révélés odieusement par la porcitude maçonnique,sont que forts de leurs pouvoirs,les bourreaux se permettent de manier l’humour ignoble et noir lorsque retentit le râle de la victime.Quel genre d’humain se permettrait d’ironiser face à une proie broyée implorant la grâce???Quel genre d’animal se permettrait de dire à une femelle éplorée par la torture infligée à son enfant,à son petit , qui irait écrire sur la toile que sa lutte est vaine car sa progéniture est vouée au carnage orgiaque.Quelle pourriture se permet d’interner aprés avoir incarcéré la maman qui défend son enfant? Seul un frère est capable de cela en France .Liberté,fraternité,égalité…3points à la barre.Celui qui au nom du secret d’obédience sait et se tait est un criminel averti.3points à la barre.

  12.  » Victime d’une bande organisée aidée par la justice,cela fait 12 ans que je subis des tortures.Le procureur est saisi une nouvelle fois mais …à Perpignan il y a un avocat trés trés méchant qui a le pouvoir de corrompre la justice de Perpignan et la cour d’appel de Montpellier.3 points à la barre… »

    Un avocat trés trés méchant……1 ex commissaire peut-êrtre ?? si oui alors ça me rappelle quelque chose…
    Bonsoir, ou est Stan ? encore en vie ?? Horrible tout ce que je lis, minables sont ceux qui se donnent le pouvoir de détruire des vies sous pretexte qu’ils se sentent au dessus des lois, j’en gerbe encore !

  13. Oups pas ex commissaire, ex colonel plutôt, enfin bref, je suis sure que certains comprendront

    • Bon ben ,puisqu’on y est…Vous avez lu les derniers mots du journaleux N j du Parisien,concernant Stan et les autres???Et bien…il fut un temps pas trés lointain où Le Parisien ne pouvait qu’admettre son manque d’entrain pour démasquer la porcitude des frèresloperies…3points à la barre.A Perpignan bien sûr et encore et entre autres.lisez mes amis.Honte à toi ,JAQUART.

      …A l’âge de sa majorité, en octobre 1998, l’une des jeunes filles avait déposé plainte. Malgré le portrait-robot effectué par les policiers perpignanais, l’enquête piétinait et semblait se diriger tout droit vers le tiroir des affaires non élucidées. Nulle trace du Prince de Saint-Hilaire ni à Perpignan ni en région parisienne. Lundi 5 mai, dix ans après le dépôt de plainte, la Division nationale pour la répression aux atteintes aux personnes et aux biens (DNRAPB), cosaisie de cette affaire, frappait à la porte du domicile de « Thierry Leprince de Saint-Hilaire » à Neuilly. Une juge d’instruction de Nanterre procédait à la perquisition du cabinet du praticien. Selon une source judiciaire, des dizaines de clichés de jeunes filles dans des poses suggestives ont été retrouvés sur le disque dur de l’ordinateur de Thierry Leprince. Ces photos sont en cours d’expertise.

      Les parents des victimes auraient-ils reçu de l’argent ?

      A Sceaux, au 42, avenue Chérier, un résidant se souvient de la visite de policiers, il y a un peu plus d’un mois. « Ils sont venus avec une jeune femme et ont visité l’appartement où vivait Thierry Leprince », confie-t-il. « Ce propriétaire a cédé le logement le 15 juin 2000 », ajoute l’agence immobilière Foncia à Sceaux.
      Le chirurgien-dentiste s’était déjà installé à Neuilly. L’instruction devra déterminer si les parents des victimes, issus d’un milieu modeste, n’ont pas reçu d’argent pour ce commerce d’enfants. Elle devra également établir l’origine de tous ces clichés de jeunes filles découverts dans le cabinet du chirurgien-dentiste. Une question risque de ne jamais être résolue si les faits sont avérés : comment cet élu respectable a-t-il pu mener une double vie pendant plus de dix ans sans que personne de son entourage ne s’en aperçoive ?
      François Vignolle, Carole Sterlé, avec Cécile Beaulieu, Le Parisien, mercredi 14 mai 2003, p. 17

  14. nota bene .Les jeunes filles avaient 11 et 12 ans .A peine pubères,pour certaines…Contentez vous d’informer ,journalistes ,ne cédez pas à la tentation…

  15. Mme Taubira fait de la place dans les prisons :

    Annulation de la rétention de sûreté d’un homme condamné pour viols

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-justice-annule-la-retention-de-surete-d-un-homme-condamne-pour-viols-sur-mineurs-21-12-2012-2426231.php

  16. Pour le psy, il est possible que ça puisse conduire à réduire la peine prononcée à l’encontre de janett et pas forcément un internement si il y en a une, c’est par forcément un mauvaise chose dans ce cadre, mais allez savoir comme ça sera utilisé par l’institution judiciaire !

  17. Lisieux : « la femme de Dieu » forçait les enfants à des ébats sexuels.

    Elle se faisait appeler la Reine, disait incarner le Saint-Esprit, être la femme de Dieu. Autoproclamée « déesse de la beauté », Françoise Dercle, 56 ans, répond à partir d’aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Lisieux (Calvados) des violences physiques, mentales et sexuelles imposées aux adeptes de la secte qu’elle dirigeait.
    Elle comparaît libre, ce que j’ai du mal à comprendre pour ma part.
    (extrait du site de J.Thomet .)
    ———–
    Eh oui ,voilà le genre de crime qui permettent de comparaitre libre .
    A l’opposé , certains vont directement derrierre les barreaux pour :
    assistance à personnes en danger de mort .

    • Quelqu’un a-t-il des infos sur le réseau PDC défendu il y a quelques années par Philippe Coindeau ? Merci.

  18. Procureur COINDEAU ne parait pas là être un foudre de guerre contre les pédophiles
    Mise à jour : 19/04/2012 à 07h15
    Par Stéphane Durand
    Saintes : à 40 ans, elle porte plainte pour avoir été violée à 5 ans.Une de ses clientes, qui a porté plainte au parquet de Saintes, en Charente-Maritime, pour avoir été violée dans son enfance, à 5 ans, à Saint-Savinien. La plaignante, aujourd’hui âgée de 40 ans, dit avoir complètement refoulé cette agression et ne s’en être souvenue qu’au cours d’une psychothérapie engagée entre 2009 et 2011.

    Aujourd’hui, la prescription, délai au-delà duquel il n’est plus possible de porter l’action en justice, est de dix ans après la majorité de la victime et de vingt lorsque le crime a été commis par un ascendant ou un proche. Raison pour laquelle le procureur de Saintes, Philippe Coindeau, a classé la plainte, le 19 janvier dernier. Mais la quadragénaire a saisi le doyen des juges avec constitution de partie civile le 14 mars. Ce dernier n’a pas soulevé l’irrecevabilité de la plainte. Hier, il a transmis à nouveau le dossier au parquet pour avis.

    Philippe Coindeau, injoignable, a cependant indiqué à l’AFP qu’il envisageait « de requérir un refus d’informer », toujours au motif de la prescription, évoquant la « difficulté pour la justice de démontrer que la victime a oublié les faits et qu’elle ne s’est pas simplement tue ».

  19. Procureur COINDEAU et le gourmand qui s’introduit dans les colléges et écoles maternelles…Tu veux un biscuit???On se moque peut être de nous…moi si j’ai faim d’un petit lu ,je vais au supermarché …et si j’ai pas de sous ,je les dévore dans le rayon en cachette…Plus c’est gros plus on avale…Lisez donc…
    Un trentenaire, récidiviste, a été incarcéré hier soir pour le vol des goûters des enfants dans une école lorientaise.
    C’est une triste affaire qui a été évoquée hier au tribunal correctionnel. La semaine dernière, un homme de 35 ans est arrêté alors qu’il vient d’entrer par effraction dans une école maternelle du quartier de Kerentrech. Son butin : des biscuits fourrés, des tablettes de chocolat et des petits goûters que les parents d’élèves avaient déposés dans les cartables de leurs enfants de l’école maternelle.

    La présidente du tribunal, devant le comportement d’enfant du prévenu, a noté : « Voler des petits Lu, ce n’est plus de votre âge. » Le prévenu explique qu’il aimait bien les écoles. « Il vient respirer l’atmosphère », justifie son avocat Me Daniel. Le prévenu a alors avoué que précédemment il avait dérobé une clef dans un collège de la ville, où le soir il venait dormir. « Pour y regarder des films et voler les glaces de la cantine. »

    Philippe Coindeau, le vice-procureur de la République se fâche à la lecture des 16 condamnations figurant sur son casier judiciaire. « Vous lassez les victimes, les magistrats, et la société. » Suivant les réquisitions du parquet, le tribunal correctionnel a condamné le prévenu à un an de prison ferme. Un mandat de dépôt a été prononcé à l’audience.

    Ouest-France.

  20. toute notre histoire récente n’est qu’une longue succéssion d’évènements horribles, intentionnels et à jamais impunis par des institutions complices de ces faits et totalement corrompues.
    Il n’est pas imaginable qu’il en soit autrement quand on s’interroge un tant soit peu aussi bien sur les affaires
    Dutroux-Nihoul, disparus de mourmelon, CD Rom de Zandvoort, ballets roses, Corral, Casa Pia, Alegre, Amidlisa, Alexandre Junca autant que les phénomènes de pédocriminalité (dont les réseaux sont niés par l’institution judiciaire, que les affaires de meurtres qualifiés en « suicides » ou « morts accidentelles », les disparitions suspectes (classées sans suite comme « volontaires »), mais ont peu également y rattacher la traite des blanches, les réseaux de prostitution ou le traffic de drogue…
    Il semble évident que tous ces « dysfonctionnements » institutionnels sont avérés et délibérés, tant dans leur organisation rarement atteinte (c’est souvent le hasard qui a revelé chacune de ces affaires qui se renouvellent et se perpetuent dans la quasi indifférence générale sinon l’oubli collectif, capacité de survie de notre raison à l’horreur absolue) que dans leur traitement ou plutôt la capacité d’étouffement médiatique et judiciaire.
    Et nous sommes là face à des professionnels, le syndicat du crime ou la synagogue de satan, une machine bien rodée, bien huilée, qui condamnera les victimes et leurs familles mais assurera la promotion des assassins blanchis et de leurs complices.
    Comment ne pas voir l’oeuvre du mal absolu dans ce système corrompu et la perversité absolue qui l’anime cela, dans une efficacité sans précédent.
    Car les institutions au plus haut niveau sont impliquées dans ces faits inadmissibles, justice, police, armée, gendarmerie, merdias, nos notables sont de veritables criminels et seule la Justice Divine pourra un jour condamner à sa juste valeur ces atroces méfaits digne de l’iniquité la plus totale.
    Le coupable idéal sera livré à la justice, la plupart du temps, ses actes seront minimisés, les faits seront jugés à leur plus simple apparence, sur la forme et jamais dans le fond.
    La lenteur judiciaire et les effets de manchette permettront d’orchestrer cette parodie de justice avec l’effet délétere du temps.
    Resteront seules et aneanties les victimes et leurs familles, un scandale chassant un autre, seuls les plus petits mensonges étant gardés, les plus gros étant protégés par l’incrédulité publique.
    Chacun continuera ainsi sa petite vie tranquille tant qu’il ne sera pas directement et immédiatement concerné, ainsi allant le monde et vie.
    Seuls quelques utopistes, inconscients ou idalistes, chercheront à alerter en vain leur semblables, au péril de leur santé mentale, de leur vie ou de leur raison.
    Des mères seront jetées en prison ou internées pour avoir osé dénoncer l’implications de leurs enfants dans des réseaux, des activistes « disparaitront » de la circulation tel Stan Maillaud des policiers et des gendarmes intègres se « suicideront », des magistrats fermeront les yeux et tout se perpetuera encore et encore dans l’indifférence..
    HONTE A NOUS
    HONTE A NOUS
    QUI NOUS RENDONS COMPLICES DE CES FAITS PAR NOTRE SILENCE, NOTRE APATHIE, NOTRE INCONSCIENCE, NOTRE INCREDULITE ET NOTRE IGNOBLE LACHETE!!!!
    DIEU NOUS VIENNE EN AIDE.
    QUE DIEU PROTEGE JANETT ET STAN (si il est encore en vie…)
    QUE DIEU VIENNE EN AIDE A TOUS CES ENFANTS, A TOUTES CES VICTIMES DU TERRORISME D’ETAT AUX ORDRES DE LA MACONNERIE LUCIFERIENNE
    HONNEUR AUX BRAVES ET MORT AU SYSTEME SATANICO MAFFIEUX QUI NOUS SPOLIE
    NOUS SOMMES EN GUERRE NE NOUS Y TROMPONS PAS
    UNE GUERRE SANS MERCI QUI TAIT SON NOM
    UNE GUERRE SPIRITUELLE ET ECONOMIQUE SOUS COUVERT HYPOCRITE ET PERFIDE DE DEMON CRATIE..

  21. Procureur, député, maire, inspection du travail, JAF, défenseur des droits, avocats : 15 enfants utilisés pour du « cinéma » illégalement, cette entreprise à but non certain me ruine, on m’enlève mon enfant : ça nous détruit. Tout est à l’envers, retourné, tout un village compromis et un franc-maçon de haut-degré au GOF de Paris … C’est ABOMINABLE, nous avons besoin d’aide. Cela envahie mes jours et mes nuits, nos vies ont été profanées!!!

    http://tom-le-cancre.blogspot.fr

  22. […] La suite : [Flash express : suite dans l'affaire Janett Seemann] […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 115 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :