Conférence d’Amancey/ Interventions de Janett Seemann et de Jérémy Léhut 20 Octobre 2012

Cliquez sur l’image pour voir les vidéos

~ par admin sur octobre 24, 2012.

10 Réponses to “Conférence d’Amancey/ Interventions de Janett Seemann et de Jérémy Léhut 20 Octobre 2012”

  1. Serait il possible d’avoir une vidéo en une part de toute la conférence en la mettant sur http://archive.org/ qui permet de longues vidéos ? Parce que là c’est pas très pratique pour écouter et suivre le propos …

    J'aime

  2. Vu aujourdhui sur Cynergie :

    Janett a disparu depuis ce mardi 11h00 ! Jeremy et Dom ont disparu ce matin !

    25/10/2012 ( 113 views / 0 reacties)

    Urgence. La victime est certainement en danger, et la gendarmerie doit sortir, sirènes hurlantes. Elle le doit !

    Je viens de recevoir un appel à l’aide de Johann, le frère de Dominique Chopin ce mercredi à 14h45.

    Janett est partie seule de son habitation où elle logeait, hier mardi vers 11h00.

    Elle se rendait à une manifestation à Besançon, organisée par « Alliance Vital ». Il s’agit d’une association consacrée à la protection de l’enfance. La manifestation concernait l’adoption par des homosexuels. Elle cherchait des contacts.

    Pendant toute l’après-midi, elle n’a donné aucun signe de vie, aujourd’hui non plus. Johann l’a appelée, le téléphone sonnait normalement, mais sans réponse. A une reprise, une voix d’homme a répondu puis raccroché immédiatement.

    Le journal FR3 Besançon a filmé l’événement. Elle ne paraissait pas sur les images.

    Ce matin, il était prévu que Janett rencontre la victime témoin des actes pédocriminels des sectes sataniques. Elle craignait de s’y rendre seule. Elle avait demandé l’appui de Dominique, qui est un agent proche des renseignements généraux, et de Jeremy, le jeune militant de 20 ans qui avait découvert la secte, et qui avait dénoncé ses agissements lors de la conférence de ce samedi 20 octobre.

    Janett n’est pas réapparue depuis, mais Jeremy et Dominique n’ont pas davantage donné de nouvelles. Ils ont disparu. Aucun contact ni réponse téléphonique des trois disparus supplémentaires.

    Je connais personnellement Dominique, qui est un homme précis, digne de confiance et qui n’aurait jamais disparu volontairement ou manqué aux appels qui lui sont adressés toutes les cinq minutes. La gendarmerie connaît son sérieux.

    Jeremy est un garçon responsable, qui ne témoigne pas de l’émotivité possible de Janett.

    Aucun ne répond.

    La gendarmerie de Besançon a reçu l’avis de disparition de la part de Johann Chopin. Dans les circonstances actuelles, il s’agit d’une disparition inquiétante, qui met également la vie de la victime en danger.

    J’avais reçu du lieutenant-colonel Burlet un numéro rapide à former pour le contacter en cas d’incident grave. Je l’ai communiqué à Johann, qui me répond que le lieutenant-colonel n’est pas disponible avant deux jours.

    J’ai conseillé à Johann d’appeler Monsieur le Maire d’Amancey, lequel renvoie à la gendarmerie d’Amancey. Celle-ci doit déjà être prévenue par les collègues de Besançon.

    Je viens de téléphoner à Johann pour lui donner les coordonnées du colonel (ou du lieutenant) Grimaud, également au haut-commandement de Besançon.

    J’appelle à l’instant Marcel Vervloesem, pour qu’il appelle ses contacts à l’ambassade de France en Belgique.

    Je demande aux autorités françaises d’intervenir en extrême urgence : la gendarmerie détient le carnet de notes de Jeremy, et donc les détails et les adresses de son enquête sur les sectes sataniques.

    J’appelle le collectif NNSPMDF et tous les collectifs européens à se mettre en alerte médiatique.

    Les journalistes, les témoins et toute personne qui dispose d’informations peuvent appeler Johann Chopin, au 00 33 673 405 675.

    Je prie FR3 Besançon a assurer un avis de disparition dès ce soir.

    Je demande à Valérie de faire ce qu’elle peut.

    Je tiens mes lecteurs au courant, je suis extrêmement inquiet.

    Patrick Vanden BERGHE

    J'aime

  3. Merci Pour les nouvelles depuis Tu des nouvelles ? C’est Toi Jrmie que l’on vois a coter de Janett. il a une bonne Tte le Gars ,Pauvre Janett a doit pas tre facile ,Colette et venue ? Sont t’il encore la bas ? je voie que la confrence tourne sur le net. @ bientt surement , Et Bonne chances & forces a vous Tous ! Date: Tue, 23 Oct 2012 21:23:01 +0000 To: nicolacoche@hotmail.fr

    J'aime

  4. http://www.cineyrgie.nl/?id=3336

    Actualisation 16h30 : Les trois militants disparus placés en garde à vue par la gendarmerie de Poitiers ?

    26/10/2012 ( 294 views / 1 reacties)

    Article actualisé à 16h30 ce mercredi.

    Johann Chopin, le frère de Dominique, rapporte une information communiquée par Monsieur Jimenez, de l’Est Républicain.

    D’après cette information, la gendarmerie de Poitiers, qui est fort éloigné de Besançon, aurait arrêté Jannet Seemann, Dominique Chopin et le jeune Jeremy dans le contexte semble-t-il d’une soustraction d’enfant. Ils seraient tous trois placés en garde à vue.

    Dans une telle éventualité, ils seraient en sécurité. L’éventualité d’un coup de force de nature criminelle à Amancey s’estompe en effet, si cette information se confirme.

    Branchez-vous sur « L’Est Républicain ».

    La publication de ma chronique sur ce dernier WE à Amancey, qui comporte 7 pages, est reportée.

    Dernière minute : Marcel Vervloesem, qui a rendez-vous à l’ambassade de France demain matin pour Stan Maillaud, publiera les informations qui résulteront de cet entretien.

    Dernière minute : nous croyons savoir depuis que les renseignements généraux se sont emparés du dossier Stan Maillaud, il y a quelques jours à la suite des appels publics, que des recherches auraient été entreprises sur le plan national. Une nouvelle hypothèse vient donc d’être émise à la suite d’une discussion téléphonique entre les webmasters de Pedopolis et de Cineyrgie : Stan a-t-il été intercepté à Poitiers ?

    Patrick Vanden BERGHE

    http://www.cineyrgie.nl/?id=3336

    J'aime

  5. ——————————————————————————–

    Deux proches de Stan Maillaud interpellés à Besançon
    Publié le 25 Octobre 2012 à 07:10 par L.G.
    Faits Divers, Doubs

    Stan Maillaud ©La compagne de Christian Maillaud, dit Stan, et l’un de ses amis ont été interpellés mardi 23 octobre 2012 à Besançon, pour être entendus par un juge d’instruction de Poitier, dans le cadre d’une affaire concernant les activités de leur mentor.

    Depuis le 22 septembre 2012, Stan Maillaud a disparu. Cet ancien gendarme, affirmant lutter contre les réseaux pédophiles et la violence faite aux enfants, a pris la fuite quand la gendarmerie l’a contrôlé à Amancey, dans le Doubs.

    L’homme de 44 ans est mis en cause dans plusieurs affaires de soustraction d’enfant au parents en ayant la garde. Il est d’ailleurs sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis sa condamnation à un an de prison pour «soustraction d’enfants» par le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales), en avril 2009.

    Pour ses proches, les autorités sont responsables de sa disparition.Un troisième homme de la mouvance de Stan Maillaud, originaire de Dijon et soupçonné d’avoir tagué la façade du tribunal de Besançon, a lui aussi été interpellé il y a quelques jours et devra prochainement répondre de ces dégradations devant la justice.

    ——————————————————————————–

    URL source: http://www.macommune.info/article/deux-proches-de-stan-maillaud-interpelles-a-besancon-75057

    J'aime

  6. Actualisation mercredi 24h00 : rumeurs et démantèlement d’un trafic de mineures dans la région d’Amancey, en France et en Belgique.

    27/10/2012 ( 103 views / 0 reacties)

    Et c’est reparti pour un tour, dans une des régions les plus… (m)hystériques de France… Les collectifs européens auraient-ils frappé du pied dans la fourmilière ?

    Les rumeurs vont bon train, dans la région d’Amancey : le Doubs s’est mis à bouillir.
    D’une part, il se pourrait que deux personnes seulement aient fait l’objet d’une garde à vue par la gendarmerie de Poitiers. Dans ce cas, la troisième personne serait portée manquante… Il ne s’agit cependant que d’une rumeur non vérifiée, puisque les familles des disparus ne sont informées de rien par la gendarmerie, et qu’elles restent dans l’angoisse… Seul l’Est Républicain a droit à l’information, ce qui ne nous inspire pas nécessairement la plus grande confiance.

    D’autre part, le motif de la descente des gendarmes de Poitiers ne concernerait qu’une intention de soustraction d’une personne pour la mettre à l’abri d’une secte satanique, et non d’un acte commis comme dans l’affaire du petit Vincent. Or aucun membre des collectifs n’a été informé par Janett d’un tel projet, qu’elle n’a pas la capacité d’entreprendre. Notre contact dans la région d’Amancey, est l’une des personnes les plus proches de Janett : elle l’aurait su.

    Par ailleurs, Dominique se serait certainement opposé à un tel passage à l’acte d’une soustraction de mineurs par Janett, tout comme il s’était opposé avec succès – avec l’éditeur du Megazine – à la marche maladroite sur la gendarmerie d’Amancey, telle qu’elle avait été initiée contrairement au programme prévu par les organisateurs et sans aucun avertissement, sous la seule initiative du député Louis, pendant la pause de la conférence de ce samedi 20.

    D’autre part, il semblerait que les gendarmeries de Besançon et des communes avoisinantes soient passées à l’action à Valdahon, près d’Amancey, en procédant à une série d’arrestations dans le cadre d’un trafic international de jeunes femmes de l’Est. En voici la relation dans l’Est Républicain :

    « Près d’une quinzaine de membres d’une même famille originaire des Balkans, suspectés d’avoir acheté des mineures pour les revendre en Europe de l’Ouest, ont été interpellés mardi en France et en Belgique, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

    Une opération similaire, visant la même famille et les mêmes faits, a été menée en Allemagne, a ajouté la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy, sans pouvoir préciser le nombre de personnes interpellées lors de cette intervention.

    «D’après les premiers éléments de l’enquête, les suspects, principalement de nationalité serbe, achetaient des jeunes filles dans les Balkans et les revendaient, exclusivement à des membres de leur communauté en France, en Allemagne et en Belgique», a indiqué le substitut du procureur de la JIRS, Grégory Weil.

    Une information judiciaire avait été ouverte dès janvier par un juge d’instruction de Nancy pour traite d’êtres humains en bande organisée, association de malfaiteurs et faux administratifs.

    En France, l’antenne de la police judiciaire de Besançon ainsi que les enquêteurs de la Police aux frontières (PAF) sont intervenus dans le Doubs, à Besançon, Valdahon et Maiche, où résidaient les membres de la famille suspectée.

    Des jeunes filles de 13 ans

    Deux jeunes filles, âgées de 13 ans, ont été retrouvées: l’une à Montluçon (Allier) et l’autre près de Gand (Belgique) où trois personnes ont été interpellées sur commission rogatoire internationale.

    «Sur le sort de ces jeunes filles, les investigations sont toujours en cours», a expliqué M. Weil, qui a évoqué «un réseau criminel structuré autour d’une famille qui vit entre la France et l’Allemagne».

    «A priori, les deux jeunes filles retrouvées ne souffraient pas de blessures physiques particulières», a-t-il précisé.

    L’enquête doit notamment déterminer le nombre de jeunes filles ayant été achetées puis revendues par le réseau, et dans quelles conditions elles ont été cédées par leurs familles.

    «C’est un dossier peu courant», a commenté le substitut du procureur.

    Les suspects, qui encourent 20 ans de réclusion criminelle et trois millions d’euros d’amende, devraient être mis en examen en fin de semaine. »

    C’est précisément à Valdahon que s’étaient réunis une dernière fois les collectifs européens, avant de rentrer chez eux ce dimanche matin : la photo des participants, qui vient d’être publiée par Cineyrgie, a été prise dans ce village précis où ont eu lieu les descentes de gendarmerie par la suite…

    Un autre informateur nous signale par ailleurs que Janett aurait reçu une protection des renseignements généraux de Besançon avant le WE de la manifestation, conformément aux promesses qui furent faites par le haut commandement de la gendarmerie aux trois éclaireurs du collectif NNSPMDF, mais que cette protection lui aurait été retirée à la suite de son refus de communiquer certaines informations. Comme la gendarmerie ne confirme rien, il ne s’agit évidemment que d’une rumeur…

    Finalement, un témoin nous rapporte que deux bavures graves ont été commises dans un passé proche par les gendarmes d’Amancey, avec un décès à la clé dans les deux cas. L’une des bavures n’est qu’une rumeur non vérifiée.

    La seconde des bavures, concerne un homme gardé à vue dans la gendarmerie d’Amancey, après avoir été privé de ses vêtements. L’homme nu serait mort d’une crise cardiaque, dans la gendarmerie laissée vide. Et ici, il ne s’agit pas d’une rumeur…

    J’ai le sentiment qu’après cette crise cardiaque peut-être opportune, et le Silence de plus en plus lourd qui entoure les disparitions des militants auxquels les événements actuels semblent donner raison, les dépressions nerveuses vont pleuvoir sur les gendarmes du coin : j’avais promis au lieutenant colonel Burlet de modérer ma plume, mais je suis précisément en train de l’aiguiser.

    Si la gendarmerie ne s’explique pas, et vite, les bombardiers de Cineyrgie décolleront et ne décolèreront plus.

    Quatre disparus, une victime en danger, des précédents inquiétants, un premier réseau démantelé qui n’est pas le bon : la gendarmerie française ne serait-elle plus qu’une genmerderie ?

    Patrick Vanden BERGHE

    http://www.estrepublicain.fr/actualite/2012/10/24/traite-d-etres-humains-un-reseau-demantele

    une mamie a dit ceci le octobre 25, 2012 à 3:20 | Répondre

    url pour cynergie – Patrik Vanden Berghe

    http://www.cineyrgie.nl/?id=3337

    une mamie a dit ceci le octobre 25, 2012 à 3:21 | Répondre

    J'aime

  7.  »charlton » si tu voit mon message ! repond .

    J'aime

  8. Touchez pas à Janett, traitez-la correctement, il n’y aura pas de 3ème avertissement, je vous avais déjà prévenus une 1ère fois, la sentence ne tombera pas tout de suite mais elle sera bien appliquée. Gros Bisous Janett, Stan tiens le coup aussi, Merci à Laurent Louis et à Marcel.

    J'aime

  9. La compagne de Stan Maillaud mise en examen et ecrouée à Saintes

    Janett Seemann, l’épouse de Stan Maillaud, a été mise en examen et écrouée à Saintes pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’enlèvement de mineurs ». Le 20 octobre, elle manifestait à Amancey.

    Trois autres personnes ont également été mises en examen et écrouées jeudi soir à Saintes en Charente-Maritime. Ces quatre personnes avaient été arrêtées mardi à Besançon, Agen et dans le sud de la France par les gendarmes. Parmi eux figure un homme de la mouvance de Stan Maillaud, originaire de Dijon et soupçonné d’avoir tagué la façade du tribunal de Besançon dans la nuit du 14 au 15 octobre 2012, selon la même source.
    Parmi elles, se trouve la mère de trois enfants qui vivent à Montendre (Charente-Maritime) avec leur père. Elle est soupçonnée d’avoir orchestré ce nouveau projet avant son arrestation à Agen.
    En novembre 2009, elle avait déjà enlevé ses enfants ce qui lui avait valu d’être incarcérée avant d’être libérée sous contrôle judiciaire en avril 2011.
    Les trois autres personnes appartiennent à un groupe autonome qui « se constitue à la demande de parents pour enlever des enfants », a expliqué le procureur de Saintes, Philippe Coindeau. Il s’agit notamment de Janett Seemann et de l’un de ses amis. Tous deux ont été interpellés mardi à Besançon, a indiqué la gendarmerie.
    Mme Seeman est la compagne de Christian Maillaud, dit Stan, qui a « disparu » le 22 septembre en prenant la fuite à travers champs vers Amancey (Doubs)
    en laissant ses papiers d’identité entre les mains des gendarmes qui contrôlaient fortuitement son véhicule, a indiqué le parquet de Besançon.
    M. Maillaud, un ancien gendarme de 44 ans qui dit lutter contre les réseaux pédophiles, a déjà été condamné pour des faits d’enlèvement d’enfant à l’étranger. Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis sa condamnation à un an de prison pour « soustraction d’enfants » par le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales), en avril 2009, précise le parquet de Besançon.
    Il y a une semaine, Mme Seemann a réuni, pour une conférence de presse, une cinquantaine de personnes à Amancey (Doubs) pour alarmer l’opinion sur
    la disparition de son compagnon, a indiqué la gendarmerie.

    L’enquête aurait notamment prouvé que les enfants ont été approchés début septembre par un couple et que le groupe possédait l’emploi du temps complet des mineurs.

    http://franche-comte.france3.fr/2012/10/26/la-compagne-de-stan-maillaud-mise-en-examen-et-ecrouee-saintes-131243.html

    J'aime

  10. oici le dernier article de l’Est républicain, non signé, avec un ton, à la limite injurieux, en regard du sujet traité :

    03.11.12 à 16h24

    Stan Maillaud : le disparu de Bolandoz est reparu

    TAGS Faits divers |
    Régionale Faits divers Besançon.

    Tout ça, pour ça ! Hé bien voila, ils l’ont retrouvé leur Stan Maillaud, les amis de Stan Maillaud. Après avoir ameuté les populations du plateau d’Amancey, dégoisé à longueur de blogs, proféré les pires accusations à l’encontre de la gendarmerie, soupçonnée de l’avoir enfermé dans un cachot secret comme au bon vieux temps du masque de fer ou pire de l’avoir fait disparaître corps et âme, ses soutiens annoncent donc sur internet que le disparu a reparu, sans plus de précisions. Et sans excuses non plus au passage.

    Persuadés que la fuite de l’intéressé le 22 septembre dans un champ de maïs à Bolandoz résultait plus de la raison d’État que du droit commun, ils persistent à entretenir le flou, autour de ce personnage pour le moins curieux.

    http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2012/11/03/stan-maillaud-le-disparu-de-bolandoz-est-reparu

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :